Bavardage et connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bavardage et connaissance

Message par Ayin le Dim 2 Juin - 19:05

Avez-vous remarqué ? Ceux qui savent ne parlent pas, et ceux qui parlent, ne savent pas …

Et oui ! Je me brossais les dents pas plus tard que tout à l’heure, et paf ! Cette « réflexion » m’a traversé l’esprit ! Vous savez le genre de lampe qui s’allume soudainement dans les bd !

Je connais 5-6 personnes vraiment balaises dans leurs domaines respectifs, et… elles ne viennent pas sur les forums papoter durant des heures. Ou alors, c’est au compte-goutte.

Et moi, je parle, j’écris, des articles, des idées, des pensées, des avis… En soi, c’est révélateur : je fais donc partis de la seconde catégorie : ceux qui parlent et ne savent pas. Ce n’est pas une révélation dans la mesure où, dieu merci, je le savais déjà (se serait grave sinon).

Ben oui, tout ce que j’écris ne viens pas d’une disposition « divine », hein, c’est des choses que j’étudie, que l’on me dit, que j’entends ou que je lis . Ou encore le fruit de recherches personnelles.

Ainsi, Meïr qui me demandait ma source l’autre fois pour mon dernier article sur les bases en magie, je lui en ait donné pas moins de quatre, l’article en étant la synthèse à quelques réflexions prés : soyons clair, je ne ponds pas ces réflexions de mon esprit, hein, bon. J’ai l’honêteté, rare dans le monde du « oueb », de le clamer haut et fort. Quoiqu’il est vrai que je les développe et rajoute des observations personnelles, tirées de mon vécu ou autre, ou parfois, plus rarement des conclusions auxquelles je suis personnellement parvenue.

Je n’ai d’ailleurs jamais prétendu le contraire. Alors, pourquoi ? Pourquoi en dire autant ? C’est certes avant tout un tempérament ( j’ai d’ailleurs constaté que même sur des « plans » moins physique, je suis tout autant volubile et bavarde, débitant des formes pensées et autres images à la cadence d’une kalachnikov en pleine guerre du Vietnam … Very Happy )

C'est aussi la raison pour laquelle j'ai retiré le qualificatif d'"école" inscrit dans la présentation du forum par mon ancien co-admin, et remplacé dare-dare par "plateforme de rencontre", car rien n'y faisait: je m'étranglais à chaque fois que je me connectais sur ce forum et tombais sur ce mot. Ecole... Si j'étais enseignante d'occultisme, croyez-moi, cela se saurait. Ce terme en soi ne veut rien dire dans notre domaine, si vaste, si complexe, si "hermétique", si ce n'est à se prendre au sérieux, et à faire passer tous les charlatans en mal de reconnaissance pour de pseudo-gouru.

Mais surtout, tout ce que je dis reste au final bien léger. Ben oui. Alors je m’amuse à lire ici et là, sur divers forums, des « donneurs de leçons », pétri d’un savoir livresque pompé à wikipédia, se prenant pour des maître ou des enseignants, avec la condescendance propre au gros melon emplie de vide. Ce sont des gens qui veulent absolument affirmer même lorsqu’ils ne connaissent pas, ont un avis sur tout, veulent paraître par de beaux phrasés vides de sens à tout bout de champs.

D’ailleurs, à ce sujet, je ne peux m’empêcher de faire un parallélisme avec le spiritisme, où, trois fois sur quatre, j’avais à faire à une catégorie redondante et que je redoutais plus que tout : les faux savants.

Ils pullulent dans l’astral, sautant sur l’occasion de donner leurs avis sur tout et n’importe quoi, en particulier sur des sujets, où, en vérité, ils ne savent rien ! Le tout caché sous divers termes savants, et une attitude « sage » et profonde. Et ça veut conseiller, et ça veut guider, et ça veut enseigner, et surtout ça vous suit partout, surgissant dès que la pensée d’une séance traversait votre esprit.

Ils veulent se faire bien voir, ils veulent qu’on les admire, en fait, ils veulent qu’on les aime. Probablement pour compenser une faille affective non résolu de leurs vivants, ou dans leurs « vies » astrales pour les entités n’appartenant pas à celles des âmes humaines. Plus rarement, ils veulent subjuguer pour mieux manipuler, vous faisant croire qu’ils peuvent vous aidez, alors, qu’en réalité, c’est exactement l’inverse : ils ont désespérément besoin de vous et cherchent à faire croire le contraire.

Parfois, sur divers forums, je « reconnais » instantanément un de ces futurs esprits vivant dans l’apparence et le mensonge, en me disant que j’espère, se ressaisiront-ils avant leurs décorporations.

Ben quoi ? Vous pensez vraiment qu’au moment du trépas, une "grâce divine » descend et vous transmute ? Baliverne : on meurt comme on a vécu, et on demeure comme on a été. C’est MAINTENANT, qu’on peut et qu’il faut changer, faire preuve d’honêteté, de laisser son égo de côté autant que possible, car une fois de l’autre côté, on se radicalise dans ce genre d’attitude consistant à se faire passer pour ce que l’on rêverait d'être.



PS: bon ben, ce post est 100% de mon jus... Very Happy Ca m'arrive aussi...
avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage et connaissance

Message par Tibreizh le Lun 3 Juin - 8:51

Excellent message, que je partage en tout point.
avatar
Tibreizh

Messages : 21
Date d'inscription : 10/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage et connaissance

Message par Meïr le Mer 5 Juin - 12:43


Tout à fait!

Mais surtout, certains pensent que le dire risque de les dévaloriser aux yeux des lecteurs. C'est secret défense. L'égo...
avatar
Meïr

Messages : 236
Date d'inscription : 11/04/2013
Localisation : Boulogne-billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage et connaissance

Message par Lamnspirit le Jeu 6 Juin - 14:50

Message vraiment franc. ça donne à méditer.


Lamnspirit

Messages : 34
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Orare

Message par Empathry le Dim 28 Juil - 13:23

Bravo Ayin !

Sache tout d'abord que simplement lire tes sympathiques messages m'est une vraie source de fraîcheur !

Ceux qui savent (pour autant que le verbe savoir ait un sens ... on "sait" sa leçon" mais comment qualifier ceux qui "sont")

Je dirais avec humour sait-si-sont !

Evoquons maintenant le silence de la Vacuité qui n'est même plus causal :

La seule chose à en dire est "circulez, y'a rien à voir" !

Par contre, Chère Ayin, rien ne m'empêchera de t'associer à ma petite prière de ce soir (bien-sûr après avoir regardé l'épisode "Péchés mortels" du Commissaire Brunetti sur France 3) et c'est cela même qui compte par-dessus tout !

flower

Empathry

Messages : 36
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bavardage et connaissance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum