Création du monde selon la Théogonie d'Hésiode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Création du monde selon la Théogonie d'Hésiode

Message par Ayin le Jeu 18 Avr - 9:57



Il s'agit ici de présenter la version grecque des mythes romains, quitte à développer plus tard les variantes apportées à ceux-ci par Rome.

A l'origine du monde, se trouve Chaos, sorte d'étendue proche du néant, d'où vont naître Gaia, le Tartare, l'Erebe et Nyx. Soit la Terre, les Enfers, les Ténèbres et la Nuit.

Déjà, une chose est constatée: le Tartare et Erebe. Les ténèbres sont distinctes des Enfers. Je ne sais pas pour vous, mais mùoi cette distinction me fait penser au Purgatoire des chrétiens, disctinct de l'Enfer à proprement dit.


Gaia, la première née, donne à son tour naissance (seule) à Ouranos, le Ciel, puis... s'accouple avec lui! (attention ici à ne pas s'offusquer. Il faut voir ce mythe d'un point de vue vide de concepts moraux judéo-chrétiens: il s'agit de symboles, nous verrons plus tard certains parallélismes alchimiques). De leur union naissent les Titans: Cronos, Rhéa, Océan.

La chronologie est aussi très importante: qui a été le premier, qui a donné naissance à quoi et dans quel ordre.

Ouranos a un frère, lui aussi conçu par Gaia seule, Pontos (le Flot) et leurs soeurs, les montagnes élevées.

Par la suite, Ouranos et Gaia donnent naissance à Brontés, Stéropés, Argès, les premiers cyclopes. Et aux Hécatonchires.

Mais Erèbe et Nyx ne sont pas en reste, ils s'accouplent et donnent naissance à Héméré (le Jour) et Aether (le ciel supérieur).

L'Harmonie entre Gaia et son époux-fils Ouranos ne dure pas: il éprouve un dégout violent pour certains de leurs enfants, Cyclopes et Hécatonchires et il force Gaia à les absorber de nouveau, ce retour au sein maternel déchire la malheureuse: elle complote alors avec son fils Cronos qui s'arme d'un silex tranchant et émascule son père Ouranos au moment même où il s'apprete à s'accoupler avec Gaia!

Son sexe tranché tombe dans la mer. La terre est asperger de sang, ce qui donne naissance à la race des Géants, aux Erinyes, les Furies, et aux Méliades, les Nymphes.
Le sexe lui-même flotte sur les eaux et se mêle à l'écume pour donner naissance à la déesse Aphrodite, Aphros signifiant "écume" en grec.

avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum