"Discussions nocturnes"

Aller en bas

"Discussions nocturnes"

Message par Ayin le Jeu 11 Avr - 22:28

Bonjour les ami(e)s,


J'en parlais dans la section alchimie, je rebondis ici dessus.

Avez-vous déjà eu l'étrange sensation de "discuter", d'avoir des échanges prolifiques avec d'autres, durant votre sommeil.

Moi oui. Parfois, j'ai la vague sensation d'avoir discuté avec untel (souvent un cousin éloigné, ou ma mère). Tellement qu'il m'est arrivé de lui poser la question au réveil. Non, me ditons toujours. Pourtant cela se répète, mais pas souvent il est vrai.

Mais surtout, cette étrange sensation m'arrive aussi parfois, mais l'interlocuteur m'est inconnu. Je ressens d'avoir discuter avec "quelqu'un", souvent qui m'est familier et que je connais très bien, car la discussion est chaleureuse, parfois animée, et la confiance totale. Au réveil, c'est une sensation diffuse des sujets abordés, la sensation de connaître l'interlocuteur, mais sans savoir qui et quoi. Parfois même, je ressens une sensation de "fatigue" au réveil, une fatigue psychique, de celle qui s'est impliqué intensement dans quelque chose, une idée, un sujet, une reflexion.
Je me dis que mon mental a "travaillé". Mais parfois, je me demande si c'est plus que ça...

Je ne pense pas qu'il s'agisse de "discussions" avec ses anges gardiens, je penche plutôt pour des "rencontres" entre personnes libérées de la matières du fait de leur sommeil ?

Avez-vous eu des ressentis similaires, qu'en pensez-vous?
avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Augusta. le Mer 17 Avr - 12:56

Je ne me rappelle pas forcément l'impression, mais il m'arrive de me réveiller avec des souvenirs d'apprentissages, genre de prises de conscience.
Pour ma part, je suis persuadée que bien souvent ce sont de réelles rencontres telles que tu les définis, dans l'astral diraient d'autres.
C'est principalement pour m'en souvenir encore davantage que j'ai arrêté de fumer, car lje me suis aperçue que lorsque je fume ou que je bois, même légèrement, je ne me souviens de rien de mes nuits. Il y même quelques nuits seulement, je me souviens très bien que quelqu'un m'a dit ; "tu es trop alcoolisée pour moi" Razz et pourtant je n'avais bu qu'un kyhr au début de mon repas ...

Augusta.

Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Meïr le Mer 17 Avr - 17:47



Augusta,

des souvenirs d'apprentissage? Quel genre ?

Chez moi, à une fois, j'ai passé la soirée à travailler sur un exercice de mathématique, très dur.

Durant le dodo, j'ai rêvé je crois, que je le résolvais avec beaucoup de peine. Puis ca y est, la solution! je me suis réveillé en sursaut pour noter les résultats et le raisonnement, au milieu de la nuit ! Et ils étaient bons!

il s'agit de mon mental dans ce cas de figure. Mais c'est possible d'"apprendre" des choses dans l'"astral"?

Nous, les spirites, en sommes convaincus.

avatar
Meïr
Admin

Messages : 233
Date d'inscription : 11/04/2013
Localisation : Boulogne-billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Augusta. le Jeu 18 Avr - 16:26

Des genres de prises de conscience en me réveillant, sur des pans de ma vie, certes, mais une fois notamment (car aujourd'hui je ne me souviens pas de tout) un "rêve" très net de rencontrer un ami qui m'appelait par mon prénom et l'impression que de l'entendre et le voir m'a en quelque sorte fait re-rentrer dans mon corps et me réveiller brusquement.
Au fait, si vous en êtes convaincues, pourquoi poser la question ?

Augusta.

Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Meïr le Ven 19 Avr - 18:09



Tu peux me tutoyer ! Smile

C'est une façon de s'exprimer. Poser la question et suggérer une des réponses possibles, tout simplement!

J'ai entendu beaucoup d'expériences vécus par d'autres à ce sujet. Mais moi, j'étudie plus que je ne pratique.

Pour les expériences, je penche plus pour ce qui est de l'écriture automatique, plutôt que pour les séances de spiritisme pure, que je laisse pour les plus courageux. Beaucoup de tentatives durs, j'ai failli finir fou. J'étais pâle et maigre, j'étais plus mort que vivant. Et quand je buvais, même un seul verre de vin, c'était pire.

J'en ai fais depuis, mais presque toujours en groupe. Car ca finit souvent mal.

A la fin, je rêvais des dizaines de visages collait à ma fenêtre. Des tremblements, comme un toxicomane en manque de sa dose.

Plus de sommeil, des cauchemars, des angoisses. J'entendais des insultes. Et des envies irrepressibles de reprendre du service, malgré tout.

La faute n'est pas au spiritisme, mais à ma pratique du spiritisme.
Je suis un adepte du spiritisme, pratiqué à plusieurs.

Seul, j'ai eu de très bons contacts via l'écriture automatique. Des contacts intéressants.



avatar
Meïr
Admin

Messages : 233
Date d'inscription : 11/04/2013
Localisation : Boulogne-billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Meïr le Ven 19 Avr - 18:09


Le spiritisme est un art qui doit être pratiqué en respectant ses règles.
avatar
Meïr
Admin

Messages : 233
Date d'inscription : 11/04/2013
Localisation : Boulogne-billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Empathry le Mer 8 Mai - 13:32

Je reviens au sujet initial : les discussions nocturnes et propose à Ayin une approche neurologique :

Ayin ; quand tu rêves, disposes-tu de la totalité de tes sens ?

Ou bien ne disposes-tu que de la vision (noir et blanc ou bien couleur)

et de l'audition ?

Ensuite (crescendo) ; disposes-tu de la vision (couleur) et de l'audition en simultané ?

Ensuite (toujours crescendo) disposes-tu du TOUCHER

etc. etc.


Empathry

Messages : 36
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Augusta. le Jeu 9 Mai - 8:19

Empathry, je sais que tu ne t'adresses pas à moi, mais le sujet m'intéresse , pourquoi ces questions ? d'après toi c'est un critère pour dsistinguer ...quoi, en fait ? peux tu en dire davantage s'il te plait ?

Augusta.

Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pas de soucis Augusta ; nous sommes sur un forum !

Message par Empathry le Jeu 9 Mai - 21:42

Nous sommes (avant tout) des être humains et neurologiquement parlant, nous rêvons.

Certains d'entre nous (et cela n'a aucune commune mesure avec la spiritualité des uns et des autres) sont mieux pourvus que d'autres au niveau de leurs rêves ; à savoir qu'ils disposent PLUS OU MOINS de l'ensemble de leurs SENS.

La discussion nocturne peut être soit :

- une auto-discussion (de la personne avec la représentation-artefact qu'il se fait - par exemple - de son ange gardien)

ou bien

- une vraie discussion avec un vrai tiers.

Il s'agit alors de SONGES si on veut utiliser une terminologie Biblique.

Un livre (de vraie neurobiologie) à lire : Le château des songes

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/jouvet-michel/le-chateau-des-songes,1255757.aspx

flower Ad Augusta per angusta !

Empathry

Messages : 36
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Augusta. le Ven 10 Mai - 9:17

Merci.
Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven

N'ayant suivi (et très mal ), qu'une année de latin en 5ème (c'est bien loin), que signifie "Ad Augusta per augusta" ?

Augusta.

Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Ayin le Ven 10 Mai - 14:28

Empathry a écrit:Je reviens au sujet initial : les discussions nocturnes et propose à Ayin une approche neurologique :

Ayin ; quand tu rêves, disposes-tu de la totalité de tes sens ?

Ou bien ne disposes-tu que de la vision (noir et blanc ou bien couleur)

et de l'audition ?

Ensuite (crescendo) ; disposes-tu de la vision (couleur) et de l'audition en simultané ?

Ensuite (toujours crescendo) disposes-tu du TOUCHER

etc. etc.



Sorry les amies, je ne me suis pas connecté depuis quelques temps, je découvre donc vos réponses.

Je dispose la plupart du temps de la simple vision en couleur. Mais plus rarement, du "mouvement", je me sens mouvoir, de manière très "libre", comme aérienne. Et encore plus rarement, il me semble "entendre" des bribes. Dans ce dernier cas, oui, c'est la vision+audition+sensation. Une fois, j'ai ressentie que la personne que j'étais allée voir m'avait enlacé affectueusement.
Une autre fois, que l'on m'avait tapoter l'épaule. Mais ce n'est pas courant.

Dernièrement encore, j'ai ressenti cette sensation.
Dernièrement, j'ai ressenti que nous avions "discuté" donc dans mon rêve. A mon réveil, je me souvenais de bribes de la discussion entamé, de son visage me regardant, et le peu dont je me souviens c'est que c'est moi qui suis "allé le voir", pour éclaircir des doutes. Les sensations perçues, des émotions étaient aussi nettement plus vives.


PS: le plus souvent, je n'"entends pas des phrases", comme lorsqu'on parle. Se sont des "discussions" via des formes pensées, des émotions, des visualisations, c'est difficile à expliquer par écrit.


Dernière édition par Ayin le Mar 28 Mai - 7:30, édité 1 fois
avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Empathry le Sam 11 Mai - 20:54

Augusta. a écrit:Merci.
Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven

N'ayant suivi (et très mal), qu'une année de latin en 5ème (c'est bien loin), que signifie "Ad Augusta per augusta" ?

J'aurais assez fortement envie de dire Aide-toi et le Ciel t'aidera !

C'est (pour ne pas faire de faute d'orthographe) Ad augusta per aNgusta ...

flower

PS : Web non debet reponere personalem labor ... ce qui signifie : le Web ne doit pas remplacer l'effort personnel

Moi non plus, je n'ai pas fait de latin, mais j'aime à utiliser (même basiquement) Google traduction !


Empathry

Messages : 36
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

en réponse à Ayin

Message par Empathry le Sam 11 Mai - 21:09

Il faudrait que tu sois bien certain de la corrélation entre ce que t'as dit cet ami (sur le plan matériel) et ensuite dans le cadre d'un de tes songes,
puis il faudrait - en d'autres occasions à venir - que beaucoup d'autres exemples démonstratifs t'arrivent afin que sur une base statistique de mieux en mieux documentée et fournie,
tu puisse avoir une idée de ce que peut être un certain "vécu astral".

De mon côté, j'ai eu certaines conversations (en songe) avec un Chef de Service qui a essayé de me faire du tort sur le plan professionnel et il est tout à fait certain (pour ce qui me concerne) que ça n'avait strictement aucun rapport avec l'astral.

Donc méfiance, prudence et encore prudence dans les interprétations qu'il ne faut jamais "maraviglioser" (j'invente ce mot).

C'est pourquoi la répétition et la base statistique est pour moi un outil aidant à garder les pieds sur terre.

flower

Dear Ayin ; I am sorry not to have been able to help you furthermore !




Empathry

Messages : 36
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Ayin le Jeu 16 Mai - 8:57

Bonjour,
Il faudrait que tu sois bien certain de la corrélation entre ce que t'as dit cet ami (sur le plan matériel) et ensuite dans le cadre d'un de tes songes,
puis il faudrait - en d'autres occasions à venir - que beaucoup d'autres exemples démonstratifs t'arrivent afin que sur une base statistique de mieux en mieux documentée et fournie,
tu puisse avoir une idée de ce que peut être un certain "vécu astral".


Tu as tout à fait raison Empatry...

A vrai dire, si au départ (car se sont des phénomènes assez "récents", on va dire 2 ou 3 ans, j'étais persuadé qu'il s'agissait de rêves, plus le temps passe, les "vécus" s'accumulant, plus j'ai tendance à penser que ces discussions sont d'ordre atrales... Mais il ne faut pas déraper, seul l'accumulation de preuves "vérifiables" au réveil peut, sur le long terme, dégager une tendance.


Je suis intéressé de savoir si cela arrive parfois à l'un de vous...

Peace and love,

avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par artisanfr le Lun 7 Avr - 12:47

cher tous,


Voilà mon avis personnel :

On peut en effet discuter pendant qu'on "dort".

Nous existons dans 7 sphères en même temps, bien que nous n'en ayons pas conscience.
Il est aussi possible de discuter avec le corps mental d'une personne sans même qu'elle en ait conscience!

Pendant qu'on dort, on peut visiter un plan, ou même une personne aussi, si elle dort aussi il y a possibilité de parler, mais même parfois
si elle ne dort pas on peut avoir accès à "une partie de son corps mental" dont elle ne sera pas consciente.

Il faut que ce soit généralement une chose importante, ou qui concentre un intérêt certain.

Je connais des gens qui ainsi, discutaient dans leur rêve avec telle ou telle personne et quelques jours après au téléphone ou dans la ville, on se rendait compte de la "vérité" du rêve.

Alors "voyance", rêve prémonitoire ou vraie discussion? C'est à chacun de voir!
Bien à vous

artisanfr

Messages : 14
Date d'inscription : 06/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Discussions nocturnes"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum