La morale et le Divin

Aller en bas

La morale et le Divin

Message par Ayin le Mar 13 Mai - 8:30

Bonjour,

Meïr a dit quelque chose dans le post sur la paranoïa des occultistes qui m'a beaucoup fait réflechir (merci Meïr):

"(...) l'absence progressive de la spiritualité plonge les sociétés humaines dans la décadence" et "La nature a horreur du vide, c'est connu..."


Alors je me pose cette question:

A-t-on besoin de croire au Divin pour avoir des valeurs morales solides?



Dostoïevski a dit: "Si Dieu n'existe pas, tout est permis!"

Pourtant, malgré la dissipation progressive des croyances religieuses, tous les hommes ne sont pas devenus des dépravés (fort heureusement).

Même que l'on assiste au développement des valeurs éthiques dans tous les domaines: commerce équitable, bio (pour la santé des humains, mais aussi de la planète), les gouvernements instaurent des "cours de morales" censés complétés les cours d'instruction civique, etc.

Alors donc? Shocked
avatar
Ayin
Admin

Messages : 512
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Région parisienne

http://artshermetiques.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La morale et le Divin

Message par Bashu le Mar 13 Mai - 20:50

Quelle belle coïncidence que ce sujet, j'ai une expérience personnelle à partager là-dessus.
Alors voilà je suis étudiant et j'ai eu l'occasion de prendre un cours d'éthique à l'université ce semestre. Ma professeure est une femme assez âgée aux méthodes peu orthodoxe si l'on puit dire. Enfin, comme travail final, elle nous a demander d'écrire notre propre code moral, en se basant sur les réflexions que nous avions fait durant la session. Nous avons ensuite partagé et défendu notre code devant le groupe.
Ce qui était vraiment intéressant c'est que tous ont développé un code bien à eux, inspirés par leur vécu et leurs valeurs. Les codes, albeit different, n'état toutefois pas conflictuels entre eux. Le plus intéressant je crois c'est que plusieurs, dont je suis, ont créer une sorte de système qui permet de dériver de nouveaux principes moraux chaque fois qu'ils sont nécessaires. D'autre ont créé des méthodes afin d'évaluer les conséquences d'une action.

La morale n'a pas disparu avec Dieu... Il a simplement fallu en recréer une autre qui doit maintenant se justifier par autre chose que "c'est comme ca, Dieu l'a dit". Nous avons créé une morale plus flexible, mais toutefois rigoureuse.

Je crois que la morale des hommes est suffisante pour vivre parmi les hommes, bien que nous n'ayons pas toujours la force de la respecter.

Lorsque l'on veut s'élever spirituellement, nous devons développer un code moral qui respect le fait que nous vivons parmi les hommes et en contact avec des entités ou des forces supérieurs. Il n'y a rien de fondamentalement immoral pour les hommes de se saouler et baiser comme des animaux tous les jours, mais ce n'est pas une pratique bénéfique (du moins à mon avis) pour quiconque désire avancer dans un quelconque chemin spirituel! C'est pourquoi on ne peut imposé des "croyances religieuses" à des gens qui ne partage pas d'ambition religieuse ou spirituelle, par exemple.

~ Bashu
avatar
Bashu

Messages : 14
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum